Gouvernance

PME-ETI : la confiance des dirigeants résiste

Malgré un léger repli en fin d’année, le moral des dirigeants demeure sensiblement plus élevé que sur la même période l’an dernier. Les intentions d’investissements restent par ailleurs bien orientées.

Elle plie, mais ne rompt pas : ainsi pourrait-on qualifier la confiance des patrons de PME et ETI françaises en cette fin d’année. Selon l’Observatoire OpinionWay-Banque Palatine-Challenges*, celle-ci affiche un recul modéré en fin d’année suite aux événements du 13 novembre. Début décembre, le niveau de confiance des patrons dans les perspectives de leur propre entreprise pour les six prochains mois a ainsi reculé de 3 points par rapport au mois précédent pour atteindre 79%. Cette tendance baissière se vérifie également en ce qui concerne l’économie française (- 5 points à 39%) et, plus largement, l’économie mondiale (- 3 points à 52%).  

Les patrons restent plus optimistes qu’en 2014

Une baisse qui est toutefois à relativiser en prenant un peu de recul : en effet, l’optimisme des dirigeants, qui était en hausse constante depuis l’été dernier, demeure à un niveau élevé en cette fin d’année. Le niveau de confiance dans les perspectives de leur entreprise est ainsi en progression de 19 points par rapport à la même période en 2014. La tendance est similaire en ce qui concerne la confiance dans les perspectives de l’économie française (+ 27 points en un an), ainsi que dans l’économie mondiale (+ 6 points). 

Ce relatif optimisme s’explique notamment par la bonne orientation des prévisions d’activité : près d’un tiers des dirigeants s’attendent à enregistrer un chiffre d’affaires en croissance pour l’année 2015 tandis que seulement 18% envisagent une baisse de leurs ventes. De même, les trois quarts des patrons interrogés prévoient que leurs résultats seront en ligne avec les objectifs fixés en début d’année. 

Une période favorable à l’investissement

Dans ce contexte, les perspectives d’investissement poursuivent leur amélioration. L’indice qui les mesure, calculé à partir de différents indicateurs (comme les prévisions d’évolution de l’emploi), ressort ce mois-ci à 113. Une hausse de deux points par rapport au mois précédent, qui atteint un plus haut inédit depuis la création de cette étude en 2011. 

Ces chiffres sont par ailleurs soutenus par les prévisions de l’Insee : dans une récente note de conjoncture, l’institution table sur une progression de plus de 1,1%, par trimestre, des investissements hors construction au cours de la première moitié de 2016, soit une hausse deux fois plus rapide qu’en 2014. 

*Cette étude mesure chaque mois le niveau de confiance des dirigeants de PME et ETI françaises. Elle a été réalisée entre le 23 novembre et le 3 décembre auprès d’un échantillon de 302 dirigeants 

Smiley ball and Grassalkovich Palace par Guillaume Speurt via Flickr

Ajouter un commentaire

Pour suivre la discussion

Retrouvez chaque mois, les rencontres et les réflexions qui animent le débat de l’équation de la confiance.