La confiance à l'épreuve des faits avec...

« L’Europe traverse une crise existentielle »

Nicole Fontaine Parlement européen

Son point de vue

  • Pour Nicole Fontaine, la confiance des citoyens dans l’Union européenne s’est délitée progressivement depuis la fin des années 1980.
  • L'UE est au pied du mur : il faut en accepter l’acte de décès, ou se donner les moyens de recréer un projet collectif, ce qu'elle appelle de ses voeux.
  • Elle espère que les jeunes seront les acteurs de la reconquête de l’idéal européen.

« L’innovation permet de reculer les limites du possible »

Philippe Aghion Collège de France

Son point de vue

  • Pour Philippe Aghion, la France a besoin d’une réorganisation de l’Etat, et d’un nouveau modèle tourné vers l’innovation.
  • Cette innovation, qui génère de la destruction créatrice, est un facteur de mobilité sociale selon lui.
  • Il croit en une complémentarité entre le marché et l’Etat, dont l’intervention ne doit pas se limiter à un rôle strictement régalien.

« La confiance ne se décrète pas, elle se gagne » (1/2)

Ramon Fernandez Orange

Son point de vue

  • Pour Ramon Fernandez, la sécurité des données confiées aux opérateurs téléphoniques est cruciale.
  • Selon lui, les utilisateurs ne sont pas toujours conscients de la quantité de données qu’ils confient aux grands acteurs d’Internet (Facebook, Google…)
  • Pour ce directeur financier, le premier devoir d’une entreprise vis-à-vis de ses actionnaires concerne la production de comptes parfaitement robustes.

Pour suivre la discussion

Retrouvez chaque mois, les rencontres et les réflexions qui animent le débat de l’équation de la confiance.